COMITÉ SCIENTIFIQUE

Le Comité Scientifique apporte un regard extérieur sur la recherche pour favoriser le recul de l’équipe vis-à-vis de ce processus de recherche très engageant. Il se réunit au moins une fois par an.

Julie-Anne Boudreau

Professeur titulaire à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et Professeure-chercheure invitée à l’Institut de Géographie de la Universidad nacional autonoma de México (UNAM). Elle s’intéresse aux transformations des pratiques citoyennes et de l’action politique en contextes urbains, aux recompositions de sociospatiales et aux modes de vie alternatifs.

Catherine Neveu

Anthropologue, Directrice de recherche au CNRS (IIAC-TRAM), Directrice du comitéscientifique GIS Démocratie et participation.

Laurent Lardeux

Sociologue, chargé d’étude et de recherche à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) et chercheur associé au laboratoire Triangle (ENS de Lyon). Après une thèse menée sur la question des migrations de retour des réfugiés, il a engagé à l’INJEP des travaux sur l’engagement, les dispositifs de participation ou encore les activités politiques transnationales des jeunes issus de l’immigration. Il a rédigé plusieurs livres, articles et chapitres d’ouvrage sur ces questions, dont Retours d’exil. Ethnographie des rapatriements de réfugiés(Editions de l’EHESS, 2015) ; Vulnérabilités et identification des risques dans la protection de l’enfance (La documentation française, 2015).

Jean-Louis Laville

Il est professeur, titulaire de la chaire économie solidaire du Cnam. Il est chercheur associé au Collège d’études mondiales (Fondation Maison des Sciences de l’Homme) où il est responsable de l’initiative de recherche Démocratie et économie plurielles. Ses analyses se caractérisent par un refus du cloisonnement entre sphères politique et économique. Elles soulignent en outre les relations entre sciences sociales et philosophie politique afin de proposer une approche originale des entités de la société civile. Il est membre fondateur des réseaux internationaux de recherche EMES (European network about the emergence of social enterprise) et RILESS (Red de Investigadores Latinoamericanos de Economia Social y Solidaria. Parmi ses dernières publications : L’économie sociale et solidaire. Pratique, théorie, débats (2016, Seuil) – Mouvement sociaux et économie solidaire (2017, Desclée de Brouwer) – L’associationnisme. D’une mémoire enfouie à un espoir retrouvé (à paraître 2018, Editions FMSH)

Margot Beauchamps

Géographe, coordinatrice du GIS M@rsouin. Groupement d’Intérêt Scientifique qui réunit des équipes multidisciplinaires travaillant sur les bouleversements opérés par le numérique dans nos sociétés.

Nicky Tremblay

Co-présidente de la coordination Pas sans Nous. Militante dans les quartiers populaires, éducatrice spécialisée, professeure de danses traditionnelles de Guinée et chorégraphe. Elle est co-fondatrice et directrice de l’association Dell’Arte. L’engagement militant de Dell’Arte, créée en 1997 dans le Grand Mirail à Toulouse, est de mettre en œuvre des actions culturelles qui vont agir à transformer les rapports sociaux. Les valeurs fondamentales de l’association sont l’émancipation, les solidarités, les coopérations et la justice sociale. Ses pratiques s’inscrivent dans la transmission par l’Education Populaire et par la mise en place du travail social communautaire.
WWW.DELLARTE.FR

Claude Sicart

Il milite et travaille dans les quartiers populaires depuis plus de 20 ans. Membre de la coordination Pas sans Nous, il est président de l’association LePoleS de Villeneuve-la-Garenne. Il est aussi impliqué dans le comité de pilotage du séminaire « Repenser l’émancipation » (organisé par le Collège d’études mondiales et le Collectif critique). Il a participé à l’ouvrage Mouvements sociaux et économie solidaire (Laville et al.) et intervient régulièrement dans divers séminaires et rencontres.

Valérie Peugeot

Chercheuse en digital studies au sein du laboratoire de sciences sociales d’Orange où elle travaille sur des sujets de recherche comme l’économie collaborative, le numérique comme outil de transformation des modes de vie, la place des données personnelles dans l’économie du web etc. Par ailleurs, elle préside l’association Vecam qui depuis 20 ans déchiffre les enjeux sociétaux liés au numérique et promeut les communs de la connaissance. Après avoir été de 2013 à 2015 vice-présidente du Conseil National du Numérique, elle a rejoint la CNIL, Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés en Avril 2016, où elle est en charge des questions de santé.