L’ÉQUIPE LA CARAVELLE

« Texte à venir »

Léa Billen

Étudiante à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon

En 2016-2017, elle a participé à la coordination d’un programme national de co-évaluation des conseils citoyens et a réalisé un mémoire de recherche sur cinq conseils citoyens de la banlieue Est parisienne sous la direction de Marie-Hélène Bacqué et Sylvie Fol. Diplômée d’un master en aménagement et urbanisme et titulaire de l’agrégation de géographie, elle est aujourd’hui en préparation d’un projet de thèse.

Fréderic Dufaux

Maître de conféreces  en géoghraphie

Maître de conférences en géographie à l’Université Paris-Nanterre (UMR LAVUE), ses recherches portent sur les relations entre espace urbain et politique, à travers l’action publique territorialisée en France d’une part, et à travers les mouvements sociaux urbains d’autre part. A partir du Droit à la ville, il interroge actuellement le rôle des mémoires collectives dans les processus d’émancipation, lors des opérations de rénovation urbaine en France ou dans les quartiers en gentrification en Grande-Bretagne. Dernières publications : (Avec F. Hérouard et E. Saint-Macary) La Politique de la ville. Idéologies, acteurs et territoires, L’Harmattan, 2016 ; (avec C. Barrère, A. Diaconu, I. Iosa, M.Girard) Mémoires et patrimoines. Des revendications aux conflits, L’Harmattan, 2017.

LePoleS

Association

Il y a plus de 25 ans Georges Vercollier, directeur du patrimoine du bailleur SAGECO, particulièrement engagé dans la gestion de la cité de La Caravelle de Villeneuve-la-Garenne, était témoin des premiers effets de relégation des résidents de cette cité et prenait la mesure de la nécessité de lutter contre l’exclusion socioprofessionnelle.
Il fut à l’origine avec le club de prévention de Villeneuve-la-garenne de la création en 1987 de l’une des toutes premières associations d’insertion l’Échelier, implantée dès sa création en pied de barre, au cœur de la cité. Celle-ci permit, par de petites activités de maintenance sur le patrimoine de la SAGECO, de l’OGIF, de l’OPDH des Hauts-de-Seine, de créer les premiers emplois de l’économie sociale et solidaire à Villeneuve-la-Garenne. Pendant près de 13 ans, elle fut l’unique association d’insertion par l’économique de ce territoire.

Léa Billen

Étudiante à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon

En 2016-2017, elle a participé à la coordination d’un programme national de co-évaluation des conseils citoyens et a réalisé un mémoire de recherche sur cinq conseils citoyens de la banlieue Est parisienne sous la direction de Marie-Hélène Bacqué et Sylvie Fol. Diplômée d’un master en aménagement et urbanisme et titulaire de l’agrégation de géographie, elle est aujourd’hui en préparation d’un projet de thèse.

Fréderic Dufaux

Maître de conféreces  en géoghraphie

Maître de conférences en géographie à l’Université Paris-Nanterre (UMR LAVUE), ses recherches portent sur les relations entre espace urbain et politique, à travers l’action publique territorialisée en France d’une part, et à travers les mouvements sociaux urbains d’autre part. A partir du Droit à la ville, il interroge actuellement le rôle des mémoires collectives dans les processus d’émancipation, lors des opérations de rénovation urbaine en France ou dans les quartiers en gentrification en Grande-Bretagne. Dernières publications : (Avec F. Hérouard et E. Saint-Macary) La Politique de la ville. Idéologies, acteurs et territoires, L’Harmattan, 2016 ; (avec C. Barrère, A. Diaconu, I. Iosa, M.Girard) Mémoires et patrimoines. Des revendications aux conflits, L’Harmattan, 2017.

LePoleS

Association

Il y a plus de 25 ans Georges Vercollier, directeur du patrimoine du bailleur SAGECO, particulièrement engagé dans la gestion de la cité de La Caravelle de Villeneuve-la-Garenne, était témoin des premiers effets de relégation des résidents de cette cité et prenait la mesure de la nécessité de lutter contre l’exclusion socioprofessionnelle. Il fut à l’origine avec le club de prévention de Villeneuve-la-garenne de la création en 1987 de l’une des toutes premières associations d’insertion l’Échelier, implantée dès sa création en pied de barre, au cœur de la cité. Celle-ci permit, par de petites activités de maintenance sur le patrimoine de la SAGECO, de l’OGIF, de l’OPDH des Hauts-de-Seine, de créer les premiers emplois de l’économie sociale et solidaire à Villeneuve-la-Garenne. Pendant près de 13 ans, elle fut l’unique association d’insertion par l’économique de ce territoire.