L’ÉQUIPE LA MALADRERIE

« Texte à venir « 

Hélène Balzard

Chercheuse en science politique

Chercheuse en science politique à l’ENTPE, laboratoire EVS, Université de Lyon, ses thèmes de recherche sont le community organizing, l’empowerment, la démocratie participative et la lutte contre les discriminations ethno-raciales et religieuses. Elle est actuellement également membre du projet de recherche ANR EODIPAR (Expérience des discriminations, participation et représentation). Elle a publié en 2015 Agir en démocratie aux éditions de l’Atelier.

Pauline Portefaix

Étudiante en urbanisme à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne au niveau master

Elle s’intéresse aux enjeux sociaux et politiques de la démocratie participative dans la gestion urbaine des quartiers populaires. Sa première recherche s’est portée sur l’étude des dispositifs participatifs impliquant les jeunes des quartiers populaires aux Pays-Bas (dans les villes d’Utrecht, d’Amsterdam et de la Haye) en essayant d’appréhender leur portée dans la transformation des rapports sociaux et des modes de gouvernance urbaine autour de la notion d’empowerment. En poursuivant l’étude des enjeux de la participation citoyenne et des transformations des quartiers populaires, elle s’intéresse actuellement aux usages que des jeunes des quartiers populaires font de l’espace numérique à partir de leurs ancrages territoriaux et de leurs trajectoires individuelles et collectives.

Emmanuel Bellanger

Chercheur en histoire

Corédacteur en chef de la revue Métropolitiques, il codirige le pôle Territoires de la ville contemporaine du Centre d’histoire sociale du XXème siècle de l’Université Paris 1 (UMR 8058). Ses travaux portent sur l’histoire des banlieues populaires et résidentielles, des métropoles, des sociabilités et des politiques urbaines. Leur cadre chronologique s’étend des années 1880 au temps présent. Il a notamment publié Ivry banlieue rouge. Capitale du communisme français, XXe siècle, Créaphis, 2017 et « Une question éminemment urbaine : les mouvements sociaux de la ville » , Michel Pigenet, Danielle Tartakowsky (dir.), Histoire des mouvements sociaux en France de 1814 à nos jours, Paris, La Découverte, 2012, p. 543-554.

Annaïk Purenne

Chargée de recherches en sociologie à l’Université de Lyon

Chargée de recherches en sociologie à l’Université de Lyon, au sein du laboratoire Environnement Ville Société (UMR CNRS 5600) et de l’École nationale des Travaux Publics de l’État à Vaulx-en-Velin, elle anime la chaire UNESCO « Politiques urbaines et citoyenneté ». Dans ce cadre, elle mène actuellement des recherches avec des jeunes de quartiers populaires. Ses thèmes de recherche récents portent sur l’expérience des discriminations, sur les politiques de surveillance, et sur la (dé)judiciarisation des groupes minoritaires et/ou socialement disqualifiés.

Lamence Madzou

Consultant

« Texte à venir. »

Marie-Hélène Bacqué

Professeure en études urbainess

Sociologue et urbaniste, professeure à l’Université Paris Nanterre (UMR LAVUE), elle est la coordinatrice du projet Pop-Part. Elle travaille sur les transformations des quartiers populaires et la démocratie urbaine. Elle a notamment co-rédigé avec Mohamed Mechmache un rapport sur la participation dans les quartiers populaires remis à François Lamy, alors ministre de la Ville, en juillet 2013.

Morgane et Firdaous  

Organisation en Mouvement des Jeunesses d’Aubervilliers Association

« Texte à venir »